Accueil > Documents > Décroissance de la consommation > Pic du pétrole et du gaz > Le pic du pétrole à la RTBF radio dans « Face à l’Info » du 23/06/08

Le pic du pétrole à la RTBF radio dans « Face à l’Info » du 23/06/08

Pic du pétrole : il n’y a pas de plan B

mardi 1er juillet 2008

La Première a consacré il y a peu quelques sujets à la problématique du pétrole.
Jacqueline Liesse animait le « Face à l’Info » du 23 juin 2008. Si vous n’avez pas entendu cette émission, nous vous invitons à la réécouter.

Cette émission, qui rassemblait des invités aux intérêts et expertises variés, nous semble être d’une excellente facture et bien en phase avec les missions de service public qui incombent à la RTBF :
- le débat est serein mais ne fait pas l’impasse sur la difficulté majeure qui se présente à nous avec l’arrivée du pic du pétrole,
- les mots sont parfois forts mais l’émission ne verse pas dans le sensationnalisme,
- les points de vue sont renseignés et issus de représentants d’intérêts différents,
- de nombreuses implications de la raréfaction de l’offre en pétrole sont abordées, de manière claire, simple mais pas simpliste.

Seuls bémols :
- le peu de temps d’antenne laissé aux auditeurs pour qu’ils posent leurs questions,
- les publicités commerciales qui entouraient l’émissions et incitaient à augmenter la consommation, dont celle de pétrole.

Bref, nous saluons cette émission, qui en appelle de nombreuses autres si l’on en juge par le consensus qui se dégage sur le plateau radio : nos sociétés sont profondément dépendantes du pétrole, celui-ci va commencer à manquer, et il n’y a pas de plan B !

Le pic du pétrole a des implications gigantesques et largement inconnues du grand public et des dirigeants politiques. Il est vraiment temps de s’y préparer, et le service public a là un rôle majeur à jouer. Dans le Face à l’info du 23 juin, il y réussissait avec brio.

« Face à l’Info » du 23/06/08 - Spéciale pétrole : Jacqueline LIESSE.

En fin d’émission, un calcul intéressant est proposé à l’auditeur : les déplacements effectués (en vélo pour l’occasion ! décidément cette émission était exemplaire à maints égards) pour réaliser les interviews d’un reportage sur la mobilité diffusé le matin-même sur la RTBF ont permis d’économiser les 2,6 litres de carburant qui auraient été nécessaires en voiture. Le reportage durant 149 secondes, cela serait revenu à 18 ml de pétrole à la seconde, soit l’équivalent en volume d’un verre à eau toutes les dix secondes. [1]

Bravo à « Face à l’Info » !

Notes

[1Comme le rappelle le journaliste, ce calcul n’intègre pas la consommation de pétrole utilisé dans la fabrication et pour le fonctionnement des infrastructures nécessaires à la diffusion de l’émission (on sait par exemple qu’un radio émetteur est très énergivore).


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité