Accueil > Dossiers > Lobbies

Lobbies

Dernier ajout : 1er février 2011.

Dans l’économie de marché "démocratique" qui se présente comme étant "transparente" et construite sur le dialogue, les pouvoirs commerciaux ont vite compris l’intérêt de mettre en place des bataillons de juristes, avocats, spécialistes, experts, scientifiques, économistes qu’ils regroupent en think tanks, lobbies et autres organes de "public relations". A coup de rapports en tous genres, de contacts suivis avec les représentants des institutions et les responsables politiques, de conseils et d’aides amicales, ces groupes qui se cachent du public arrivent à influencer profondément les décisions qui façonnent nos sociétés.

La puissance de ces groupes de pression est énorme ; pourtant il n’existe pour l’instant pas de législation qui les obligerait à rendre compte de leurs activités. Ils oeuvrent donc sans limites, sans contraintes, pour leur plus grand bénéfice.....qui n’est pas le nôtre.

Bruxelles, capitale de l’Europe, est l’une des villes du monde où la densité des lobbies est la plus forte. Pour le centre administratif et politique d’une économie dont l’objectif est de devenir la plus compétitive et la plus puissante du monde (d’où diable cette idée peut-elle bien venir ?), ça n’est pas très étonnant.

Et devinez quoi, la publicité commerciale a aussi ses lobbies !

  • « Lobby Tour » : du goudron et des plumes pour le lobbying à Bruxelles !

    Le 2 février 2011

    mardi 1er février 2011

    "Le lobbying à Bruxelles, ce sont quelques 15.000 acharnés prêts à tout pour faire pression sur les processus législatifs de l’Europe. Si vous pensez à un équilibre raisonné des points de vue, vous allez être déçus ! 70 % d’entre eux défendent les secteurs industriels en tout genre contre 10% pour représenter les organisations non gouvernementales. OGM, armement, spéculation, énergie, sécurité, agro-industrie, ou présence de produits chimiques dangereux dans les aliments sont autant de domaines pris d’assaut par ces carnassiers."

    Lire l'article.

  • « Changement climatique : les lobbies de l’armement se lèchent les babines »

    Par David Cronin (UK), 16 février 2010

    jeudi 18 février 2010

    "Chaque mois le SDA accueille un pow-wow dans la Bibliothèque de Solvay, une bibliothèque du début du 20e siècle qui offre un répit bienvenu de l’architecture pompeuse des proches institutions européennes. C’est là que des diplomates confirmés, des politiciens et des stratèges militaires cherchent la façon d’adapter la politique pour qu’elle serve les intérêts de l’industrie de l’armement."

    Lire l'article.

  • Documentaire : "Climate business" à la Commission Européenne

    lundi 11 janvier 2010

    Etes-vous surpris de l’échec des négociations de Copenhague ? Si oui, nous vous conseillons de visionner ce documentaire, réalisé par CEO-TV.

    Lire l'article.

  • USA : les lobbies se déchaînent pour le pire

    mercredi 16 septembre 2009

    Une vaste entreprise de manipulation de l’opinion publique et d’influence du processus démocratique par l’industrie pétrolière mise à jour.

    Lire l'article.

  • "Encadrement du lobbying : La France accouche d’une souris", Euractiv, 9 juillet 09

    lundi 24 août 2009

    "Le réseau ETAL appelle de ses vœux l’instauration d’un système plus ambitieux, fondé sur un registre obligatoire dans lequel les cabinets de consultants, qui souvent endossent la casquette de lobbyistes pour le compte d’autres sociétés, feraient mention du « nom de leurs clients, de leurs sources de financement, des montants des opérations dédiées au lobbying…"

    Lire l'article.

  • Industriels contre Verts : la bataille du lobbying, Le Monde, 21 juillet 2009

    lundi 3 août 2009

    "Alter-EU demande que le registre européen soit obligatoire et non plus optionnel et qu’une non-inscription fasse l’objet de sanctions financières. On en est loin. L’étude d’Anthenor Public Affairs montre que seulement 13 % des entreprises françaises du CAC 40 sont inscrites au registre. Alter-EU souhaiterait aussi que la déclaration des dépenses engagées soit plus contraignante : aucun critère n’étant exigé, près de la moitié des entreprises et des fédérations professionnelles basées en France et inscrites au registre, déclare moins de 50 000 euros !"

    Lire l'article.

  • "Élections au parlement européen : combien passeront au privé ?"

    Agones, 20 mai 2009

    mercredi 10 juin 2009

    "Au début de cette année, le secrétaire général du parlement, Julian Priestley, a rejoint l’EPPA (European Public Policy Advisers) un cabinet de consultants pour les affaires publiques basé à Bruxelles. Après plus d’une décennie passée dans le service le plus puissant du parlement, il dirige désormais cette société qui fait du lobbying entre autres au service des géants de l’industrie chimique comme Bayer CropScience, Cheminova et Syngenta. Les bureaux d’EPPA sont situés Place du Luxembourg, à moins de 100 m de l’entrée du Parlement."

    Lire l'article.

  • Prix du Pire Lobbying de l’UE : les votes sont ouverts !

    mardi 4 novembre 2008

    Le vote est ouvert jusqu’au 30 novembre : c’est par ici !

    Lire l'article.

  • "Un haut fonctionnaire européen accusé de corruption", La Libre 8 sept. 2008

    mercredi 15 octobre 2008

    "Pour l’association Alter-EU, qui milite pour une plus grande transparence des relations des institutions européennes avec les groupes d’intérêt, l’affaire n’est qu’une illustration supplémentaire des insuffisances du système. "Nous avons besoin d’un système obligatoire, pour être sûrs" que les contacts entre les responsables européens et les lobbyistes restent "propres", a indiqué à l’AFP Jorgo Riss, un de ses responsables."

    Lire l'article.

  • Prix du pire lobbying européen 2008 : la nomination des candidats est ouverte !

    dimanche 13 juillet 2008

    Participez en proposant vos nominés pour deux thèmes : le prix du “pire lobbying européen” et le prix spécial du “pire conflit d’intérêt”.

    Lire l'article.

  • "Les experts de l’ombre sur la sellette", La Libre, 26 mars 2008

    jeudi 27 mars 2008

    "Alter-EU accuse la Commission de se laisser guider par les industriels. Les groupes d’experts qui la conseillent sont dominés par les milieux industriels. Une porte-parole réfute ces accusations et promet plus de transparence. "

    Lire l'article.

  • "Worst lobby award 2007" : résultats

    mercredi 12 décembre 2007

    And the winners are....

    Lire l'article.

  • Worst Lobby Award 2007 : votez jusqu’au 24 novembre.

    Catégorie spéciale cette année : "Pire Ecoblanchiment de l’UE".

    mercredi 7 novembre 2007

    "Cette année, il est décerné un prix supplémentaire, le ‘Prix du Pire Ecoblanchiment’ pour l’entreprise dont les publicités, les opérations de relations publiques et les arguments de lobbying seront le plus en décalage avec les impacts environnementaux réels de ses principales activités commerciales."

    Lire l'article.

  • Parlementaires français et européens sous pression

    Quand les lobbies (dé)font les lois

    Marie Bénilde, Le Monde Diplomatique, mars 2007

    vendredi 18 mai 2007

    Extraits :
    Des groupes de pression puissants combinent à présent leurs forces pour faire obstacle au législateur sitôt que ce dernier ne résume pas l’intérêt général à la somme des (gros) intérêts particuliers. Il s’agit tantôt pour le lobby de l’agroalimentaire d’édulcorer les avertissements sanitaires destinés à lutter contre l’obésité, tantôt pour le groupe Suez d’offrir aux parlementaires des petits cadeaux qu’on espère lucratifs, tantôt pour les médias de récolter davantage de recettes publicitaires, grâce (...)

    Lire l'article.

  • Le prix du pire lobbying de l’UE 2006 : le vote est ouvert !

    jeudi 14 décembre 2006

    "Qui remportera cet illustre prix pour avoir été le maître de la manipulation et de l’illusion, le virtuose du déguisement, l’influenceur des influenceurs, le trou noir de la transparence ?"
    Le Prix du Pire Lobbying de l’UE est organisé par
    Corporate Europe Observatory, Friends of the Earth Europe, LobbyControl et Spinwatch.

    Lire l'article.

  • Visite interactive des lobbies à Bruxelles

    Une viste guidée et critique proposée par le Corporate Europe Observatory - (en anglais)

    vendredi 29 septembre 2006

    "Attirés par les pouvoirs étendus de la Commission Européenne, du Parlement et d’autres institutions de l’UE, des milliers de lobbyists ont ouvert boutique dans le quartier européen de Bruxelles, capitale de l’Europe. Les estimations varient, mais il est clair que le nombre de lobbyists professionnels a largement dépassé les 10.000, dont une immense majorité promeut les intérêts du "big business". Les dépenses que les grandes firmes consacrent au lobbying à Bruxelles est estimé à plus de 1 milliard d’euros par an."

    Lire l'article.

  • Body Shop : marketing ou éthique ?

    jeudi 20 juillet 2006

    Le fossé entre les paroles et les faits a causé un problème majeur pour Body Shop, entreprise de cosmétiques dont la rhétorique « morale » est si ostentatoire que sa fondatrice, Anita Roddick, a été surnommée la « mère Teresa du capitalisme » [...]

    Lire l'article.

  • A Bruxelles, 15 000 lobbyistes s’activent dans les coulisses des médias et de l’Union européenne

    Jean-Pierre Stroobants | Le Monde | 29 janvier 2006

    jeudi 9 février 2006

    "Bruxelles compte désormais 15 000 lobbyistes. Le chiffre est avancé par Siim Kallas, commissaire européen chargé des affaires administratives, d’audit, et de fraude. M. Kallas estime que l’activité des lobbies et des 2 600 grands groupes d’intérêt qui disposent de bureaux dans la capitale européenne draine un budget "de 60 à 90 millions d’euros". "

    Lire l'article.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité