Accueil > Dossiers > Publicyclettes (Vélos publicitaires) > villos : JC Decaux explose Schaerbeek

villos : JC Decaux explose Schaerbeek

mercredi 20 janvier 2010

Le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt, de la famille politique FDF-MR qui roule traditionnellement pour l’afficheur Clear Channel, se réjouit d’un contrat passé avec JC Decaux pour mettre partout dans sa commune des vils villos fabriqués à 2 euros de l’heure en Europe de l’Est.

Déception vite avalée, les villos drainent avec eux 30 dispositifs publicitaires de 2m2 sur les stations, 35 dispositifs de 2m2 dissociés des stations et 7,5 dispositifs de 8m2 sur les voiries régionales. Soit 190 m2 de pub en plus dans la seule commune de Schaerbeek. En considérant que les dispositifs dissociés et les 8m2 sont déroulants et contiennent 3 messages publicitaires différents, on peut estimer à la grosse louche qu’il y aura environ 430m2 de messages publicitaires supplémentaires dans cette commune.

C’est ça le développement durable ! Des vélos pour riches fabriqués par des pauvres contre une déferlante de propagande consumériste subie par les pauvres au profit des riches, le tout sur le dos de la planète.

Pendant ce temps là, le très écologiste Groen ! secrétaire d’Etat en charge de la Mobilité Bruno De Lille se réjouit d’un tel pas en avant.

*
* *

Voir :« Schaerbeek. Villo ! sur tout le territoire », La Libre, 13/01/2010. Extrait :

(…)

Mais toute médaille a son revers. "La mise en place de Villo ! est synonyme de présence accrue de la publicité", regrette Cécile Jodogne. Sous la précédente législature, le ministre de la Mobilité Pascal Smet avait en effet fait "le choix politique" de financer le système Villo ! par la publicité. Schaerbeek comptera donc 30 dispositifs publicitaires 2 m2 liés aux stations, 35 dispositifs dissociés et 7,5 dispositifs 8 m2 en voirie régionales. "Hors abribus, cela représente quasi un doublement de la présence publicitaire sur le territoire schaerbeekois", déplorent Bernard Clerfayt et Cécile Jodogne. Petite consolation pécuniaire, ces dispositifs publicitaires seront soumis à la taxe d’affichage communale.

Au cabinet du nouveau secrétaire d’Etat en charge de la Mobilité Bruno De Lille (Groen !), on se dit "ravi que Schaerbeek intègre le projet Villo !". A ce jour, quelque 80 stations ont été construites et 71 sont déjà opérationnelles. On les retrouve dans les communes de la première couronne : Bruxelles, Saint-Gilles, Saint-Josse, Ixelles, Molenbeek et Anderlecht. "L’objectif de 180 stations, dont celles de Schaerbeek, Ixelles et Etterbeek, devrait être atteint d’ici le printemps prochain", assure-t-on au cabinet de Bruno De Lille.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité