Accueil > Documents > Décroissance de la consommation > "Nicolas Hulot et l’oligarchie"

"Nicolas Hulot et l’oligarchie"

Hervé Kempf, Le Monde, 3 octobre 2009

jeudi 8 octobre 2009

Après "visionnage" du dernier film de Nicolas Hulot, qui fait certes un grand pas en avant, on aurait pu tenter un petit billet en forme d’analyse critique. Hervé Kempf a le numéro de téléphone de M. Hulot, c’est beaucoup mieux.

Le film de Nicolas Hulot et Jean-Albert Lièvre, Le Syndrome du Titanic, sur les écrans le 7 octobre, dérangera.

(...)

Il répète que la clé de sortie de cette logique destructrice est dans la baisse de la consommation matérielle dans les pays riches. Gageons que ce discours, plus âpre que celui sur les "petits gestes pour la planète", recueillera un accueil mélangé. Et si Nicolas Hulot allait commencer à déranger ?

La force du personnage est de rester populaire en allant à la pointe de ce que la société française - ou plus exactement le système médiatique qui donne accès à celle-ci - accepte d’entendre à un moment donné.

(...)

Dans le commentaire habillant les images, il dit : "Je suis perdu." Perdu ? Ah ? Je lui téléphone pour comprendre. Il répond : "Je suis perdu parce que je ne comprends pas qu’il faille autant d’énergie pour placer des évidences auprès de nos élites. Des gens qui ont une intelligence parfois fulgurante ont des angles morts, c’est-à-dire qu’ils n’arrivent pas à comprendre que leur modèle économique ne tiendra pas."

(...)

Quand on est gentil, il est difficile d’assimiler le fait que les autres ne sont pas tous gentils. Nicolas Hulot est au bord de le faire, et surtout d’en tirer les conséquences. Soit : ne plus parler vaguement du "libéralisme", mais porter le couteau dans la chair des égoïsmes de classe. Il peut le faire. Mais il sait qu’alors, tout soudain, nombre de médias et de puissances plus discrètes lui trouveraient beaucoup de défauts.

"Nicolas Hulot et l’oligarchie, par Hervé Kempf", Le Monde, 3 octobre 2009.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité