Accueil > Nouvelles > Le Ministre Vincent Van Quickenborne voudrait faire interdire la publicité (...)

Le Ministre Vincent Van Quickenborne voudrait faire interdire la publicité pour le regroupement de crédit

mercredi 18 mars 2009

Le Ministre Open VLD, parti libéral du Nord du pays, propose l’interdiction de la publicité pour certains crédits et l’apposition obligatoire d’une mention d’information dans la propagande commerciale.

A quand des initiatives claires venant des ministres "de gauche" en matière de régulation publicitaire ?

"Van Quickenborne veut lutter contre les crédits démesurés", Belge via La Libre, 16 mars 2009 (nous soulignons) :

Le ministre des Entreprises et de la Simplification Vincent Van Quickenborne (Open Vld) a préparé un plan en douze points pour protéger les consommateurs contre toutes sortes de pratiques visant à faire contracter des crédits.

Le ministre veut entre autres faire interdire la publicité pour le regroupement de crédit, par lesquelles les organismes de crédit offrent de rassembler tous les emprunts en un nouveau crédit.

Vincent Van Quickenborne veut aussi imposer un délai de réflexion de 14 jours pour tout type de crédit à la consommation, quel qu’en soit le montant. Le ministre veut aussi imposer une inscription obligatoire -"emprunter de l’argent coûte de l’argent"- à toutes les formes de publicité pour des crédits, à comparer avec les avertissements figurant sur les paquets de cigarette.

Selon Vincent Van Quickenborne, l’arriéré de paiement des Belges en 2008 s’élevait à 1,86 milliard d’euros, soit 4,4 pc de plus qu’en 2007. Il estime que son plan pourrait devenir réalité fin 2009. L’organisation de consommateurs Test-Achats dit être "pleine d’espoir" après avoir lu les grandes lignes du plan.

Voir le résumé des 12 points du plan (NL) :
’Ik wil veel minder consumenten in het rood’, Het Nieuwsblad, 15/03/09.

Eclairage sur le sujet : voir par exemple "Le nombre de ménages en médiation de dettes a doublé", La Libre, 16.03.2009


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité