Accueil > Dossiers > Affichage urbain et publicité extérieure > La mairie de Madrid interdit les "hommes-sandwich" et la publicité véhiculée, (...)

La mairie de Madrid interdit les "hommes-sandwich" et la publicité véhiculée, limite la luminosité et la taille de la pub

lundi 13 octobre 2008

Madrid, sous la houlette de son alcalde (bourgmestre) Alberto Ruiz Gallardon, a décidé le 9 octobre 2008 d’une nouvelle ordonnance qui réglemente mieux la publicité extérieure dans la ville afin de protéger les habitants, le patrimoine urbanistique et l’environnement de la pub.

La mairie de Madrid prend l’initiative d’interdire :
- les hommes-sandwich, pratique jugée attentatoire à la personne et humiliante,
- la distribution de tracts dans la rue,
- les voitures qui servent de support publicitaire.

La nouvelle ordonnance prévoit également :
- une "zone de protection spéciale" dans le centre historique de la capitale,
- la réduction de la taille des dispositifs publicitaires,
- un niveau de luminance maximale, fixée à 600cd/m2 (candela par m2). Ce seuil est intéressant dans la mesure où il indique clairement que Madrid établit des limites claires à l’agression publicitaire, notamment en terme de luminosité. Cela étant dit, le niveau de 600cd/m2 reste très élevé [1] et rien ne justifie la consommation d’énergie et la pollution physique et mentale que constitue l’éclairage de dispositifs publicitaires.

Un premier essai en 2006 pour limiter drastiquement la surface et la quantité des supports publicitaires lumineux avait été bloqué par suites aux pressions des entrepreneurs. Cette nouvelle ordonnance va moins loin que cette première tentative pour ce qui concerne les dispositifs lumineux, mais constitue néanmoins un pas dans la bonne direction qui rendra sans aucun doute Madrid plus agréable à vivre.

*
* *

Extrait du site Internet de la municipalité de Madrid : "Madrid ’cambia’ de publicidad", 10 octobre 2008 :


- Creación de una Zona de Especial Protección para el Recinto Histórico de Madrid. En este entorno la publicidad será controlada con más atención y la luminancia máxima permitida será de 600cd/m2
- Se prohíbe la utilización de personas como soportes publicitarios
- Reducción de la superficie de los soportes de publicidad y señalización
- Madrid, primera ciudad en España en establecer valores máximos de luminancia para los soportes en función de su superficie

"Gallardón prohíbe los hombres anuncio", El Pais, 10 octobre 2008 :


Porque es "vejatorio", "degradante" y les "fuerzan a ser soportes publicitarios". Por ese motivo, el alcalde de Madrid, Alberto Ruiz-Gallardón, ha incluido en la nueva ordenanza que regula la publicidad en Madrid la prohibición de los hombres anuncio. Y la iniciativa, lo dijo él, es una idea suya. Además, el nuevo documento también prohíbe la distribución de octavillas en la calle y los vehículos que sirven de soporte publicitario.

Notes

[1Certaines décisions publiques limitent la luminance de dispositifs publicitaires à des niveaux inférieurs, comme ici à 400cd/m2.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité