Accueil > Actualité du monde publicitaire > La pub c’est bon pour la croissance, dixit la Fédération Mondiale des (...)

La pub c’est bon pour la croissance, dixit la Fédération Mondiale des Publicitaires

lundi 28 juillet 2008

La Fédération Mondiale des Publicitaires et l’Union (française) des annonceurs relaient le résumé d’une thèse d’économie réalisée à l’université de Paris 9-Dauphine. Les deux lobbies publicitaires ont acheté les droits de cette thèse, ce qui ne manque pas de choquer puisque l’étudiant qui l’a écrite l’a fait dans le cadre public de l’université payée sur fonds publics. C’est une illustration parfaite de la technique vampirique de l’industrie publicitaire (et de bon nombre de grandes entreprises, de façon plus générale) qui consiste à s’approprier l’usage des productions publiques, financées par l’argent public, pour le profit exclusif de ses actionnaires.
L’objet de cette thèse intéresse en effet au plus haut point le lobby pub puisqu’il y est question de prouver comment et combien la pub et les investissements publicitaires stimulent et alimentent la croissance (du PIB, pas des pâquerettes).

Voici une traduction libre de Respire d’extraits de la brève présentation (en anglais) de ce travail que la WFA met en lien sur son site Internet :

1. Publicité et croissance sont directement liées

Plus les investissements publicitaires croissent, plus la productivité d’un pays augmente (et vice versa). Les pays dans lesquels les montants investis dans la publicité sont relativement restreints sont aussi ceux dans lesquels la croissance économique est la plus faible.

2. La publicité accélère la diffusion de l’innovation.
(…)

3. La publicité est essentielle pour la compétition.
(…)

4. La publicité est un multiplicateur de croissance économique.

Dans l’industrie publicitaire elle-même, la valeur ajoutée augmente deux fois plus vite que dans l’économie en général, et sa contribution à la croissance de l’emploi est quatre fois plus grande que la moyenne pour toute l’économie. (…)

Ce lien direct et fort entre croissance et pub est logiquement considéré comme positif par la WFA qui se moque comme de sa première chemise des conséquences de la croissance (du PIB) autres que celles qui alimentent en dollars les portefeuilles des acteurs de l’industrie publicitaire.
Cette thèse (déjà achetée) de doctorat fournit donc paradoxalement un argument de poids et de choix pour les personnes qui n’entendent pas se résigner au développement de l’économie de la dévastation. Le secteur publicitaire lui-même souligne avec emphase la contribution majeure de la propagande commerciale au système économique actuel.
La charge de la preuve est donc remplie, et puisqu’il apparaît de façon toujours plus évidente que l’économie de croissance (du PIB) est un désastre croissant pour une partie croissante de l’humanité et pour la Terre, la preuve est à charge de l’industrie de la pub.

Il est urgent de sortir du cadre idéologique suicidaire qu’est celui du « croissantisme », et pour ce faire il est urgent de faire reculer la propagande commerciale organisée en un lobby qui formate les esprits et les lois.

La pub et sa pubtréfaction sont partout. Pubtréfaction redoublée, la marchandisation et la déshumanisation de tout ce que touche la pub est présentée comme une expression de la liberté. La pub est le fer de lance de l’avancée du cauchemar orwellien :


“La Fédération Mondiale des Publicitaires s’attache à promouvoir la recherche qui permet de quantifier le rôle de la publicité dans une économie qui réussit [successful].
Davantage de travail est requis non seulement dans ce champ mais également pour prendre en considération son rôle de pilier de nos sociétés : en fournissant la liberté de choix des citoyens, en soutenant la liberté et la résonnance de nos médias, en contribuant de façon cruciale à la culture et aux sports.

Télécharger un résumé de la thèse en anglais (.pdf) sur le site de la Fédération Mondiale des Publicitaires : WFA-UDA_Advertising&Economic_Growth.pdf


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité