Accueil > Dossiers > Lobbies > "Les experts de l’ombre sur la sellette", La Libre, 26 mars 2008

-= Voir en ligne : http://www.lalibre.be/actu/europe/a... =-

"Les experts de l’ombre sur la sellette", La Libre, 26 mars 2008

jeudi 27 mars 2008

" (...) Les divers groupes d’experts mis sur pied par la Commission européenne pour la conseiller dans l’élaboration de la législation européenne sont dominés par les milieux industriels, qui y agissent en fonction de leurs propres intérêts, et non de celui du bien public. Telle est l’accusation lancée mardi par Alter-EU, un collectif de 160 organisations non gouvernementales prônant une plus grande transparence du processus décisionnel européen et un meilleur contrôle des activités des lobbyistes.

La Commission européenne s’est défendue d’avoir laissé l’industrie prendre le contrôle de ces groupes, mais a promis une "évaluation" de leur composition pour l’été 2008.

Dans un rapport d’une trentaine de pages (www.alter-eu.org), l’organisation a examiné la composition de 44 groupes d’experts mis sur pied par la Commission pour la conseiller spécifiquement dans les domaines des biotechnologies, des émissions de CO2 des voitures, ou de la séquestration du carbone notamment. Selon Alter-EU, les experts issus de l’industrie représenteraient dans certains cas plus de la moitié des membres de ces groupes, ce qui, selon le collectif, leur permet d’influencer la législation européenne à leur avantage. Un tiers seulement des groupes d’experts serait composé de manière "équilibrée".

(...)

Lire la suite de l’article sur le site de La Libre.


Voir en ligne le site de Alter-EU :

Alliance pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying

"L’alliance pour une réglementation de transparence et d’éthique en matière de lobbying (ALTER-EU) est une coalition de plus de 140 groupes de la société civile, syndicats, universitaires et organismes de relations publiques préoccupés par l’influence croissante exercée par les lobbyistes du monde des affaires sur les programmes politiques en Europe. Cette influence affaiblit la démocratie au sein des processus de décision de l’UE, ce qui reporte, affaiblit ou même parfois bloque des progrès pourtant urgemment nécessaires en termes de réformes sociales, environnementales et de protection des consommateurs."

Voyez également l’article de Alter-EU : "La Commission Européenne ne parvient pas à agir contre les conflits d’intérêt".


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité