Accueil > Nouvelles > La réduction de la pub, la relocalisation de l’économie et la lutte contre la (...)

Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques

La réduction de la pub, la relocalisation de l’économie et la lutte contre la surconsommation à Bali

par la voix de deux représentants Conseil de la Jeunesse d’Expression Française (CJEF).

jeudi 29 novembre 2007

Le Conseil de la Jeunesse d’Expression Française (CJEF), qui regroupe toutes les organisations de jeunesses francophones du pays - des jeunesses politiques, en passant par les Scouts, les jeunesses syndicales, et les Compagnons Dépanneurs (voir la liste des membres), envoie 2 représentants à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, qui se tiendra début décembre à Bali du 7 au 14 décembre prochain [1].

Le CJEF a pris une position qui nous semble particulièrement convaincante et forte en ce qu’elle combine une approche transversale de la problématique climat/énergie tout en interrogeant et dénonçant la logique économique actuelle.
S’il paraît en effet évident qu’il ne sera pas possible d’enrayer la crise climatique sans réorganiser profondément la société, le moins que l’on puisse dire est que l’ensemble des gouvernements reste pour l’instant complètement aveuglé par la logique croissanciste "classique".
Dans sa position, le CJEF dénonce vigoureusement cette logique de croissance et ses conventions (dont l’indicateur PIB) et propose plusieurs pistes dont deux rejoignent particulièrement nos préoccupations : la limitation et le contrôle de la publicité commerciale et la relocalisation de l’économie.

Une position vraiment enthousiasmante !

Extraits :

2. Economie
Une économie basée sur la croissance du PIB dans un monde aux ressources limitées est une aberration.

- Jauger la santé des nations en fonction de la croissance de leur production industrielle, de la consommation des ménages en produits manufacturés ou du PIB ne fait qu’inciter à épuiser les ressources de la planète. Nous demandons la généralisation de l’utilisation d’indicateurs de développement durable (voir les travaux du Groupe d’experts de la Commission Développement Durable des Nations Unies, l’indice Happy Planet, …).
- Payer l’énergie au prix réel, incluant les coûts sociaux et environnementaux.
- Utiliser le principe de la taxation de l’énergie en instaurant une fiscalité environnementale redistributive, par exemple une taxe carbone sur les énergies fossiles (Tableau SPM 5 du rapport de synthèse du GIEC de 2007).
- Supprimer les subventions, même détournées, à des modes de production polluants.

3. Consommation
La première piste de réduction des émissions de CO2 est de réduire la surconsommation liée au mode de vie de nos sociétés occidentales.

- Contrôler la publicité, et interdire la publicité pour les biens ou services polluants, de même que le greenwashing.
- Travailler sur l’emballage des produits à deux niveaux : le réduire au maximum et y mettre une information transport et ‘énergie grise’, libellée en kg d’équivalent CO2 (ou d’équivalent carbone) et en kJ, rendue obligatoire comme les informations nutritionnelles.
- Mener des campagnes de sensibilisation qui responsabilisent le consommateur sans le culpabiliser.
- Surveiller le découpage de l’information qui limite la portée de celle-ci. La préoccupation environnementale ne doit pas être cantonnée à une rubrique de fin de journal, mais traverser toutes les rubriques.

(...)

7. A l’adresse des gouvernements belges
Nous pensons que les efforts pour réduire les émissions de CO2 en Belgique ne sont pas assez importants, et nous exigeons de nos dirigeants plus de courage politique pour prendre les mesures qui s’imposent.

- Il y a une chance à saisir dans la réorientation économique de nos régions, en investissant dans l’emploi durable et la relocalisation de l’économie.
- Soutenir les actions des organisations de jeunesse dans l’éducation au développement durable, au climat et à l’écologie.

Téléchargez la position du CJEF (PDF).


Envoyer deux représentants en avion à l’autre bout du monde pour demander la limitation des gaz à effet de serre, n’est-ce pas contradictoire ? Le CJEF s’est posé la question et propose la réponse suivante.

Extrait de la conférence de presse :

Un souci de cohérence

Envoyer deux personnes en avion à Bali, n’est-ce pas en contradiction avec la lutte contre le réchauffement climatique ?

Cette question a été soulevée, et nous avons trouvé un moyen d’agir en cohérence avec nos valeurs : nous avons lancé une campagne de sensibilisation parmi nos membres, afin de compenser les émissions de CO2 liées aux 2 trajets en avion.

Nous avons choisi de ne pas faire appel à des organismes par lesquels il est possible de compenser financièrement pour investir dans des projets qui réduisent les émissions. Nous pensions en effet que cela renforce l’image selon laquelle le développement durable n’est qu’à la portée de ceux qui ont de l’argent. Nous avons alors proposé à tous nos membres de réduire leurs propres émissions de CO2, par exemple en remplaçant un trajet en voiture par un trajet à vélo ou à pied, en passant à un fournisseur d’énergie verte, etc., et d’offrir l’économie pour compenser les émissions liées à l’organisation du projet.

Outre le fait de donner de la cohérence à notre action, ce projet de compensation se révèle être un bon outil de mobilisation de la jeunesse.

titre documents joints

Notes

[1Cette conférence est particulièrement importante puisque c’est dans ce cadre que seront négociés les accords post-Kyoto. Si Kyoto "2" n’est pas plus fort, contraignant, s’il ne constitue pas un accord international très ambitieux sur la réduction des émission de gaz à effet de serre, le bouleversement climatique aura des conséquences désastreuses et irréversibles que nous paierons tous, les premières victimes étant les personnes les plus vulnérables, particulièrement dans le Sud. La conférence de Bali représente donc un enjeu majeur qui appelle la mobilisation de chacun, notamment lors de la manifestation internationale du 8 décembre : http://www.globalclimatecampaign.org.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité