Accueil > Dossiers > RTBF > Bla Bla confisqué

Bla Bla confisqué

Bernard Hennebert - La Libre 22 septembre 2007

dimanche 7 octobre 2007

" (...) Quelle dose d’esprit de service public subsiste-t-il donc à cette direction de la RTBF qui, dans une matière aussi prioritaire et sensible que ses missions à destination des enfants, refaute comme si de rien n’était, après avoir une première fois dû plier aux critiques unanimes du monde politique et du secteur associatif ? Aucune leçon n’a été tirée d’un passé récent et la ministre Laanan n’a pas considéré utile d’indiquer, dans le nouveau contrat de gestion de la RTBF signé entre-temps, dans quels types de créneaux horaires les émissions fragilisées par l’interdiction de la règle "des cinq minutes" devraient être proposées. Le service public se prépare en effet à engranger davantage de recettes publicitaires puisque le Parlement lui en a donné le feu vert en plein mois de juillet dernier. Or, "Ici Bla Bla", comme les autres émissions destinées aux moins de 12 ans, ne peut être entouré de publicités durant les cinq minutes qui la précèdent ou la suivent. La RTBF préfère donc faire glisser le plus tôt possible ce type de programmes non rentables économiquement en après-midi pour développer, à la sortie des classes et des bureaux, des programmations pour adolescents ou adultes qui sont susceptibles d’attirer les annonceurs. Les adolescents (et le marché publicitaire qu’ils induisent) pourraient d’ailleurs devenir des interlocuteurs de plus en plus prisés. En effet, le nouveau contrat de gestion valable jusqu’en 2012 indique bien que la RTBF doit continuer à programmer des émissions destinées aux enfants mais le quota annuel minimum a été supprimé. Il était de 700 heures par an, jusqu’au 31 décembre 2006.

Va-t-on, en toute légalité, vers de moins en moins de programmes pour les -12 ans diffusés sur des créneaux désertés par les publicitaires ? La RTBF préférerait-elle appliquer la lettre plutôt que l’esprit de ses obligations, lorsque celles-ci ont été si mal rédigées avec l’imprimatur de l’actuel gouvernement PS-CDH de notre Communauté française ? A la plus grande joie du lobby publicitaire. "

Lire la suite de l’article dans La Libre.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité