Accueil > Nouvelles > "La publicité dans l’espace public" (colloque Ecolo du 26 janvier (...)

"La publicité dans l’espace public" (colloque Ecolo du 26 janvier 2007)

textes de deux interventions en ligne sur le site d’Etopia

mardi 5 juin 2007

Suite au colloque "La publicité dans l’espace public. Comment en réduire la place ?",
Etopia publie les supports des interventions de deux orateurs de cette journée :

La publicité dans l’espace public : réglementations et concessions

Par Kurt Custers, chercheur-associé d’étopia, conseiller en urbanisme

Introduction

La problématique de la multiplication de la publicité et de l’affichage préoccupe les urbanistes, pouvoirs administratifs urbanistiques et fonctionnaires depuis plusieurs années. Outre les écrans de télévision, la publicité s’est emparée de toutes les surfaces disponibles, et elle se présente sous différentes formes : abris de transports en commun, trottoirs, terrains vagues, toits, devantures de commerces...

Trois grandes familles peuvent être distinguées :

- la publicité autonome et permanente, qui se présente le plus souvent sous forme de panneaux d’affiches double-face de 2m2 sur les rues et les places, affiches déroulantes ou non. Ce type de publicité se présente aussi sous des formats plus grands, sur des pignons d’immeubles ou aux abords et sur les talus des routes.
- ensuite, les installations de publicité autonomes et temporaires, principalement sur les clôtures de chantiers de construction.
- enfin, les dispositifs de publicité liés aux commerces et associés à l’enseigne. Il s’agit de dispositifs dont le message publicitaire est axé sur un produit ou un service distribué ou presté par l’occupant commercial ou industriel de l’immeuble, par exemple l’indication d’une marque de boisson avec le nom d’un établissement horeca sur la devanture.

Cette catégorie ne sera que très brièvement abordée dans le cadre du présent article. On placera dans cette catégorie aussi les simples promotions de marchandises, comme les anciens murs peints et les affiches placardées sur les devantures de certains commerces, pratique courante par exemple chez les marchands de meubles et d’automobiles. Pour ce qui est de la réglementation urbanistique, le présent article aborde uniquement celle qui est d’application en Région de Bruxelles-Capitale, principalement le Règlement Régional d’Urbanisme.

Dans un deuxième temps, il traitera d’un sujet étroitement lié à la publicité dans l’espace public, à savoir les concessions qui sont octroyées par certaines localités à des sociétés d’affichage, en échange de compensations, le plus souvent des fournitures de mobilier urbain ou des services connexes.

Au format.pdf (254Ko) : en ligne sur le site d’Etopia

Publicité, « part de cerveau disponible »... et libre-arbitre

Par Arnaud Pêtre, chercheur en neuromarketing à l’UCL

"Dans tous les cas, toutes les publicités auxquelles nous ne faisons pas attention (donc de facto nous ne sommes pas capables de traiter l’information), c’est-à-dire la très grand majorité des publicités, vont modifier inconsciemment nos comportements et intentions d’achats. Ce phénomène de manipulation sera d’autant plus important avec les nouvelles formes, plus ou moins cachées, de publicités (street marketing, marketing viral, placement de produits dans les films, etc...). Aïe docteur, j’ai mal à mon libre arbitre !"

Au format.pdf (188 Ko) : en ligne sur le site d’Etopia


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité