Accueil > Nouvelles > Publicité pour les voitures et les voyages en avion : STOP !

-= Voir en ligne : Publicité pour les voitures et les voyages en avion : STOP ! =-

Publicité pour les voitures et les voyages en avion : STOP !

Un article de Inter-Environnement Wallonie

mercredi 9 mai 2007

L’article en ligne sur le site de IEW.



Ce 2 avril, un collectif d’associations lançait une pétition à l’attention des candidats et futurs élus fédéraux et des dirigeants des partis politiques démocratiques de Belgique.

A la base de l’action, un constat en quatre temps. Un, les moyens de transport les plus polluants (voiture et avion) contribuent fortement au problème des changements climatiques, en « qualité » de gros émetteurs de gaz à effet de serre dont les émissions augmentent sans cesse. Deux, leur (quasi) complète dépendance au pétrole les rend très sensibles à la prochaine décroissance de la production d’or noir (le fameux « pic pétrolier », prévu pour 2010-2015). Trois, ils constituent un grave problème de sécurité et de santé publique. Quatre, leur sur-utilisation débouche sur la congestion croissante des grandes villes et des grands aéroports, ce qui entraîne les sociétés dans une logique d’extension des infrastructures (routes, aéroports).

Ce constat amène les associations partenaires à la conclusion qu’il est impératif de diminuer fortement ces transports polluants, ce qui appelle une réorganisation profonde de notre système de mobilité. Ils rejoignent en cela des avis plus officiels : OCDE, Commission européenne, Conférence européenne des Ministres des Transports (CEMT) et, plus près de nous, Conseil fédéral du Développement Durable (CFDD). Mais les associations poussent la conclusion un peu plus loin que ces organismes officiels. La publicité commerciale pour les voitures et les voyages en avion augmente la consommation de ces produits et services, impose des images et des slogans largement contraires aux enjeux de notre époque, retarde et empêche la mise en oeuvre de solutions publiques aux problèmes décrits ci-dessus. Il convient donc d’agir sans attendre pour obtenir la suppression de ces publicités.

Les associations partenaires insistent sur le fait que cette pétition N’EST PAS une pétition pour l’interdiction des voitures et des avions. Il y a trop de voitures et trop de voyages en avion, mais diminuer fortement leur nombre prendra du temps et demandera des adaptations profondes de nos modes de vie (cela demande une réorientation politique majeure, par exemple en termes d’urbanisation). Il faut donc avancer graduellement. Interdire la publicité pour les voitures et les voyages en avion est une première étape, nécessaire pour modifier nos représentations culturelles, pour décoloniser nos imaginaires. En effet, à l’heure de la crise environnementale grandissante que nous vivons, il est fou de continuer à afficher partout que l’avenir est à plus de voitures et plus de voyages en avion.

Cette pétition pour l’interdiction de ce genre de publicité commerciale est adressée aux élus et aux futurs élus fédéraux, ainsi qu’aux dirigeants des partis démocratiques. Elle est accompagnée d’une proposition de loi pour l’interdiction de ce type de publicité, proposition concrète que les associations partenaires espèrent voir discutée par les élus fédéraux et le gouvernement dès le début de la prochaine législature.

Hasard du calendrier, le jour même où la pétition était mise en ligne, le journal Le Soir publiait les premiers résultats d’un sondage réalisé par Dedicated Research pour le compte de Bruxelles-Environnement. Le problème des changements climatiques inquiète les Belges, qui estiment par ailleurs « en faire trop peu » pour y porter remède. Et sont 71% (37% d’éco-sensibles et 34% d’éco-impliqués) à penser que les pouvoirs publics doivent « montrer le chemin » au citoyen. Voici donc une occasion rêvée, pour les futurs élus, de rencontrer le souhait des citoyens...

Pour en savoir plus et signer la pétition.

Illustration reprise sur le site de cette pétition ; auteur : Gilles Chemin


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité