Accueil > Nouvelles > Le Royaume-Uni interdit la publicité télévisuelle pour les aliments et les (...)

Le Royaume-Uni interdit la publicité télévisuelle pour les aliments et les boissons à destination des enfants

mardi 6 mars 2007

Considérant que la croissance de l’obésité infantile constitue un problème de santé publique important, le gouvernement britannique a demandé à l’Ofcom (l’instance de régulation du secteur audiovisuel du Royaume-Uni - équivalent du CSA), en décembre 2003, d’envisager un renforcement des règles encadrant la publicité télévisuelle pour les aliments et les boissons.

3 ans plus tard, le Royaume-Uni se dote de l’une des législations les plus progressistes au monde en la matière : la publicité pour les aliments sursaturés en graisse, sel et sucre à destination des enfants de moins de 16 ans est interdite à la télévision.

Il n’existe rien de tel en Belgique, le nouveau contrat de gestion de la RTBF se calquant sur les dispositions de la directive européenne dite "télévision sans frontières", complètement laxiste sur ce point [1].

Seuls les jeunes spectateurs de la VRT sont épargnés par la propagande de l’industrie agro-alimentaire, puisqu’il n’y a pas de publicité sur ses chaînes !

Deux beaux exemples pour les députés de la Communauté française, qui devront prochainement se prononcer sur les règles publicitaires de l’audiovisuel en Communauté...

L’Ofcom publie sa déclaration finale sur la publicité télévisuelle pour les aliments et les boissons à destination des enfants

( traduction par l’asbl Respire du document : Ofcom publishes final Statement on the television advertising of food and drink products to children)


L’Ofcom [2] a achevé aujourd’hui sa révision des règles relatives à la publicité télévisuelle pour les aliments et les boissons à destination des enfants, et publie sa déclaration finale sur l’introduction de restrictions dans ce secteur.

Les partenaires co-régulateurs de l’Ofcom, le "Broadcast Committee on Advertising Practice (BCAP)" [3]et l’"Advertising Standards Authority" [4], sont maintenant responsables de la mise en œuvre des règles relatives au contenu et à la programmation, et de garantir le respect de ces principes dans leurs champs de compétences respectifs. Les nouvelles règles feront partie intégrante du "BCAP Television Advertising Standards Code" [5].

La déclaration finale de l’Ofcom fait suite à la conclusion de sa consultation complémentaire (publiée le 17 novembre 2006). Celle-ci proposait d’étendre les restrictions imposées à la publicité pour les aliments et les boissons à haute teneur en graisse, sel et sucre (HFSS) pour y inclure les programmes et les chaînes destinés aux enfants de moins de 16 ans.

L’Ofcom a porté une grande attention à l’ensemble des réponses apportées dans le cadre de cette consultation. Après une analyse détaillée des preuves fournies, comprenant une analyse d’impact approfondie, l’Ofcom est arrivé à la conclusion qu’il était approprié et nécessaire d’adopter des restrictions destinées à réduire de manière significative l’exposition des enfants de moins de 16 ans à la publicité pour ces produits (HFSS).

Restrictions en matière de programmation

Compte tenu des préoccupations exprimées au cours de la consultation, les restrictions relatives à la programmation entreront en vigueur de manière progressive sur toutes les chaînes, comme suit :

- A partir du 1er avril 2007, la publicité pour les aliments HFSS ne sera plus autorisée pendant ou avant/après les émissions pour enfants (y compris les enfants en âge préscolaire), ou pendant et avant/après les émissions susceptibles d’être particulièrement attractives pour les enfants de 4 à 9 ans ; et

- A partir du 1er janvier 2008, la publicité pour les HFSS ne sera plus autorisée pendant et avant/après les émissions pour enfants (y compris les enfants en âge préscolaire), ou pendant et avant/après les émissions susceptibles d’être particulièrement attractives pour les enfants de 4 à 15 ans.

Comme mentionné dans la déclaration de novembre, les chaînes pour enfants auront droit à une période de transition progressive, mais seront tenues de respecter intégralement les interdictions avant la fin du mois de décembre 2008.

Règles relatives au contenu

- Les nouvelles règles relatives au contenu prennent effet immédiat pour les nouvelles campagnes publicitaires.

- Les campagnes publicitaires existantes ou celles en phase finale d’exécution créative peuvent être diffusées jusqu’à la fin de l’année 2007. Cependant, à compter du 1er juillet 2007, toutes les campagnes publicitaires doivent impérativement respecter les nouvelles règles relatives au contenu.

Voir également les documents relatifs à la déclaration finale sur la publicité télévisuelle pour les aliments et les boissons à destination des enfants.

(...)


Documents liés (en Anglais) :

- "Television Advertising of Food and Drink Products to Children", Executive summary
- News release Novembre 2006
- Statement

Notes

[1Ladite directive est en cours de révision et doit encore passer en seconde lecture au Parlement européen. La publicité pour ce type d’aliments devrait y être discutée, mais les chances d’aboutir à une interdiction comme celle désormais en en place au Royaume-Uni sont pour ainsi dire très faibles...

[2"L’Ocom [Office of Communications] est l’organe de régulation des industries de la communication du Royaume-Uni, avec des responsabilités en matière de télévision, radio, télécommunications et services de communication sans fil". C’est l’équivalent anglais du CSA, compétent pour la Communauté française.

[3Comité de la radiodiffusion pour les pratiques publicitaires - l’équivalent de l’une des compétences du CSA en Communauté française

[4Autorité des normes publicitaires - l’équivalent du Jury d’Ethique Publicitaire

[5Code des normes de la publicité télévisuelle du BCAP


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité