Accueil > Dossiers > Affichage urbain et publicité extérieure > Kyoto interdit les néons publicitaires extérieurs

Kyoto interdit les néons publicitaires extérieurs

samedi 6 janvier 2007

Les pouvoirs publics de Kyoto (Japon) ont décidé d’interdire les néons publicitaires extérieurs et les panneaux disposés aux sommets des bâtiments pour protéger le paysage et la beauté du cœur de la ville.
Considérant que "le paysage est un bien public", le responsable de la publication de l’interdiction publicitaire a déclaré : "Nous devons imposer un réglement strict dès maintenant, ou nous ne parviendrons pas à léguer l’élégant paysage de la ville ancienne aux générations futures" (Tiré de "Kyoto bans flashy outdoor ads", United Press International, 21/11/2006).

Le réglement devrait être révisé au cours de l’année fiscale actuelle, qui se terminera le 31 mars 2007, l’interdiction entrant en vigueur dès l’année fiscale prochaine.
L’interdiction s’appliquera à toute la ville, soit une surface de 827 km2. Les publicitaires ne seront autorisés à renouveler leurs permis qu’une seule fois après l’entrée en vigueur de la mesure de protection. Toutes les publicités visées devraient disparaître de la ville dans les six ans.

La Fédération Japonaise des Associations de Publicité en extérieur, une organisation d’entreprises publicitaires basée à Tokyo a exprimé son mécontentement (Tiré de "Kyoto to ban flashing neon ads, rooftop billboards : report", Yahoo 26/11/2006).


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité