Accueil > Vers une poétique de la décroissance > L’enfer de l’abondance

-= Voir en ligne : L’enfer de l’abondance (sur decroissance.info) =-

L’enfer de l’abondance

par Jean Nabir

dimanche 7 janvier 2007

C’est tellement simple, tellement habituel, tellement facile, normal, incontournable.... Ralentir, mettre son clignotant, tourner, chercher une place libre, garer sa voiture sur le parking, couper le contact, mettre le frein à main et sortir.

Et puis s’avancer, à pied, avec ou sans chariot selon les jours, vers les portes du temple de la consommation !

Mais ce jour-là, dès le départ, y avait un truc bizarre, quelque chose de pas normal... Pourtant, les portes automatiques vous introduisent en douceur au sein de l’atmosphère artificielle climatisée, et la musique au tempo adapté au flot des clients susurre à vos oreilles son message rassurant, habituel mélange de tubes et d’annonces promotionnelles.

Pourtant les vigiles vous laissent passer sans problèmes et vous pouvez vous avancer dans les larges allées aménagées entre les présentoirs de marchandises. Et celles-ci vous attendent, innombrables, à portée de la main, pour votre bon plaisir ; vous le voulez : vous le prenez !

En entrant sur la droite, l’électroménager blanc et noir, les gadgets électroniques à la mode, les derniers best-sellers des livres et des disques. Et puis la quincaillerie et le bricolage, la vaisselle et les promotions diverses. L’allée centrale sur la gauche vous conduira toujours, en traversant les rayons textiles puis droguerie, aux rayons consacrés aux denrées alimentaires, avec au fond les boissons alcoolisées ou non. Merveilleuse caverne d’Ali-baba, prodigieuse abondance dont le sésame se trouve dans votre poche : un petit bout de plastique plat portant votre nom et des chiffres, votre carte de crédit !

Mais ce jour-là, vraiment, quelque chose ne tourne pas rond.

(...)

Lire la suite sur decroissance.info.


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité