Accueil > Documents > Décroissance de la consommation > L’économie aujourd’hui : une imposture intellectuelle

-= Voir en ligne : Objecteurs de croissance #9 sur www.decroissance.info =-

Radio

L’économie aujourd’hui : une imposture intellectuelle

Objecteurs de croissance #9 sur www.decroissance.info

samedi 12 août 2006

- Durée : 50 minutes
- Diffusée sur Radio Panik à Bruxelles le 6 juillet 2006
- Réalisation : Hervé Brindel, Sarah Fautré

* Nicholas Georgescu-Roegen (Constanza, Roumanie, 4 février 1906 - Nashville, Tennessee, 30 octobre 1994) était un mathématicien et économiste roumain, émigré aux États-Unis après la guerre. Il enseigna à l’université de Bucarest puis à celle de Vanderbilt Nashville aux États-Unis (et furtivement à Strasbourg, 1977/78 et à l’ Iued de Genève, 1974).

Georgescu-Roegen est le père de la théorie bioéconomique. Il est l’auteur d’ouvrages révolutionnaires dont The Entropy law and the Economic Process. Il réconcilie économie et écologie en réintégrant la science économique dans la pensée scientifique contemporaine de la révolution industrielle et de la découverte de l’évolution biologique. Certains considèrent ses théories comme apportant un éclairage novateur et fécond dont les implications pratiques dépassent l’économie politique. Il mit en évidence, selon eux, l’impossibilité de résoudre les problèmes environnementaux par le seul progrès scientifique et technologique.

Jugeant l’économie libérale classique beaucoup trop mécanique, Georgescu-Roegen a mis en lumière la contradiction entre la deuxième loi de la thermodynamique, la loi de l’entropie - c’est-à-dire la dégradation inéluctable, suite à leur usage, des ressources naturelles utiles à l’humanité - et une croissance matérielle sans limites. Il appelait pour sa part à une décroissance économique - certains parlent aujourd’hui de décroissance soutenable - pour tenir compte de la loi physique de l’entropie.

Certains critiques considèrent que mêler l’entropie à des phénomènes biologiques et sociaux, caractérisés plutôt par des effets d’auto-organisation et d’adaptabilité, est précisément trop mécanique.

Georgescu-Roegen manifestait la conviction que la joie de vivre est la véritable finalité de l’activité économique.


Bibliographie :

- Analytical Economics : Issues and Problems (Harvard University Press, 1966)
- La Science économique : ses problèmes et ses difficultés, par N. Georgescu-Roegen,... Traduit par Mme F. Rostand,... Préface de P. Samuelson,... Préface de H. Guitton, Paris, Dunod, 1970. 23 cm, XV-300 p. (Collection du centre d’économétrie de la faculté de droit et des sciences économiques de Paris, association Cournot, dirigée par Henri Guitton.)
- The Entropy Law and the Economic Process (Harvard University Press, 1971)
- Energy and Economic Myths : Institutional and Analytical Economic Essays (Pergamon, 1976)
- Demain la décroissance. Entropie, écologie, économie. Traduction, présentation et annotation Jacques Grinevald et Ivo Rens. - Lausanne, Pierre-Marcel Favre, 1979. 21 cm, 157 p. [2e édition revue et augmentée. La Décroissance. Entropie, écologie, économie. Traduit et présenté par Jacques Grinevald et Ivo Rens. Paris, Sang de la Terre, 1995.
- « L’économiste Georgescu-Roegen : intégrer l’économie dans la problématique énergétique et écologique », par Jacques Grinevald, Uni-information, no 36, juin-juillet 1974, p. 28-29.
- « Georgescu-Roegen : Bioéconomie et Biosphère », par Jacques Grinevald, Silence, Lyon, avril 1993, no 164, p. 4-14.
- « Hommage à Georgescu-Roegen », par Jacques Grinevald, SEBES, Genève, 1995, p. 149-151.

Source : Wikipedia


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité