Accueil > Dossiers > RTBF > La Deux : bientôt, un « Club RTL » ertébéen ?

-= Voir en ligne : La Deux : bientôt, un « Club RTL » ertébéen ? =-

La Deux : bientôt, un « Club RTL » ertébéen ?

Bernard Hennebert - Le Journal du Mardi, 13 juin 2006

samedi 24 juin 2006

Les débats sur le futur contrat de gestion de la RTBF menés au Parlement de la Communauté française se sont clos sur un échec historique : sous la pression du PS et du CDH, le Parlement n’a pas remis à la Ministre le document approuvé par le Conseil qui aurait établi les orientations retenues par les représentants des électeurs. La Ministre a reçu une compilation de recommandations des différents partis dans laquelle elle pourra puiser comme elle l’entend.

Les principaux points de désaccord sur lesquels les parlementaires ont buté étaient : la suppression de la règle des 5 minutes (interdiction de diffuser de la publicité 5 minutes avant et après les programmes pour enfants - la décision de la Ministre dépendra d’une ou deux études en cours de réalisation...), la suppression du plafond des 25% de recettes publicitaires (Ecolo y est fermement opposé) et le projet "Bel Arte" (le MR n’en voulait pas).

Bernard Hennebert revient sur ce dernier point :

La Deux : bientôt, un « Club RTL » ertébéen ?

Extrait :

"Pourquoi donc créer Bel Arte si ce n’est pour progressivement éliminer la culture de La Deux ? Les émissions culturelles naguère programmées sur La Une ayant, dans un premier temps, été rapatriées sur La Deux, chaîne de la culture, du sport et des enfants.

Des déclarations récentes d’Alain Gerlache et d’Yves Bigot le laissent entendre. Le premier expliquait, alors qu’il était encore directeur de la télévision : « Si le projet de Bel Arte, qui concentrerait toute la culture aujourd’hui diffusée sur La Deux, aboutit, notre deuxième chaîne pourrait devenir plus divertissante et branchée » (Vers l’Avenir, 23/02/2006). Quant au second qui a succédé à Alain Gerlache : « J’ai une petite idée sur la façon de faire évoluer La Deux. Elle doit avoir un ton décalé, plus jeune, s’adressant à un public qui ne se retrouve pas dans le contenu de La Une. Un peu comme RTL TVI l’a fait avec Club » (Vers l’Avenir, 01/04/2006).

Comment dès lors la Ministre Laanan peut-elle déclarer en toute innocence, un mois plus tard (La Libre Belgique du 5 mai 2006) : « Bel Arte ne videra en rien le contenu culturel de La Une et de La Deux. Ce sera un plus » ? "


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité