Accueil > Dossiers > RTBF > RTBF : enfants et parents pris en otages par la publicité

-= Voir en ligne : RTBF : enfants et parents pris en otages par la publicité - La Libre du 01/06/06 =-

RTBF : enfants et parents pris en otages par la publicité

par Francis Martens dans La Libre du 01/06/06

jeudi 1er juin 2006

Extraits :

"La publicité commerciale, jusque dans l’enceinte des écoles, inonde les enfants. Contrairement à la « publicité des débats, des procédures, des décisions », chère à la démocratie, elle obscurcit le jugement. Son message est biaisé, son matraquage inesquivable. Face à lui, plus on est petit, plus on est démuni. Or, la publicité n’a cure des enfants : elle ne les « cible » qu’en tant que levier du pouvoir d’achat des parents. De parents eux-mêmes démunis et qui craignent, en marquant la limite, de ne plus être aimés. La publicité apparaît ludique mais n’est pas un jeu.

La publicité crée de toutes pièces des besoins ressentis comme vitaux. Les habits « de marque » façonnent une identité, par ailleurs, défaillante. Leur absence fait perdre la face. Derrière le sourire engageant du « spot », règne en réalité la férocité. Les projections épidémiologiques annoncent une montée spectaculaire de l’obésité des enfants : les sucreries indispensables inondent sans état d’âme le petit écran.

La publicité ne dit pas la vérité. Même quand elle s’avère informative et « exacte », son message est toujours ailleurs. Tissée d’artifices, elle ne dit jamais qu’achetez-moi. Elle ne parle pas à la raison. Bon ou mauvais, le produit ne « marche » qu’à la séduction. La publicité cherche ainsi la faille pour marquer des points. Il n’y a pas à s’en indigner, elle ne fait là que son métier. En connaître les ficelles ne protège en rien de ses effets. Inlassable, son ressort s’apparente à l’hypnose.

(...)

Monnayer les jeunes téléspectateurs les aide peu à devenir citoyens. Asservir le service public sous prétexte de le sauver financièrement, c’est non seulement manquer d’imagination, c’est se moquer de la démocratie."


Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité