Accueil > Nos actions > Prison Gate .1

Conférence de presse 12/01/2016 - 8h30

Prison Gate .1

A la maison des parlementaires

jeudi 7 janvier 2016

Plateforme pour sortir du désastre carcéral
INVITATION : CONFERENCE DE PRESSE

PRISON GATE. 1

> Une proposition de résolution pour faire toute la clarté sur le financement des nouvelles prisons

Le mardi 12 JANVIER de 8h30 à 10h30
À la Maison des parlementaires – rotonde 0
Rue de Louvain, 21
1000 Bruxelles

La « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » a élaboré une proposition de résolution demandant un audit de la Cour des comptes sur le financement en Partenariat-Public-Privé des « prisons modernes » de Belgique. La Plateforme s’est adressée à l’ensemble des partis politiques démocratiques de Belgique pour leur demander de soutenir cette proposition de résolution, visant à faire toute la lumière sur ce financement alternatif et ses implications budgétaires à court et long terme.

Interviendront lors de la conférence de presse :

Pour la « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » :
-  Anne Fivé, Centre d’Action Laïque, au nom de la Plateforme pour sortir du désastre carcéral
-  François Licoppe, économiste, membre de la Plateforme
-  Maître Olivier Stein, avocat au Progress Lawyers Network

Les députés signataires de la proposition de résolution :
-  Olivier Maingain, Défi
-  Marco Van Hees, PTB
-  Gilles Vanden Burre, Ecolo
-  Stefaan Van Hecke, Groen
-  Christian Brotcorne, cdH
-  Karin Temmerman, sp.a

L’Etat s’apprête à s’engager pour une durée de 25 ans et pour plusieurs milliards d’euros avec le consortium d’entreprises privées Cafasso, choisi pour exploiter la plus grande prison du pays à Bruxelles – Haren. Le ministre de l’Intérieur déclare qu’une convention a été signée avec le consortium. Le ministre de la Justice déclare qu’il n’y a pas de contrat. Ni l’un ni l’autre ne produisent aucune pièce de ce dossier aux implications extrêmement lourdes, malgré les demandes répétées. La Cour des comptes indique que les autorités ne lui ont transmis aucun contrat pour cette nouvelle prison.

Après 9 mois de travaux et d’interpellations à tous les niveaux de pouvoir, la « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » constate des anomalies préoccupantes autour du projet de mégaprison à Bruxelles – Haren. A ce stade, rien n’est venu justifier les choix de ce qui est devenu un véritable Prison gate.

L’opacité complète dans laquelle sont actuellement négociées les conditions de réalisation de ce mégaprojet ont convaincu la plateforme de solliciter les parlementaires pour faire la lumière. Pourquoi la formule Partenariat-Public-Privé a-t-elle été choisie alors qu’elle est sévèrement dénoncée en France et aux Etats-Unis ? Pourquoi aucune étude coûts-bénéfices n’a-t-elle été entreprise, malgré les recommandations faites pour la Communauté flamande et malgré les critiques de la Cour des comptes ? Qu’en est-il des dernières prisons construites selon cette formule « PPP » ?

La « Plateforme pour sortir du désastre carcéral » a élaboré une proposition de résolution demandant un audit de la Cour des comptes sur le financement alternatif des « prisons modernes » de Belgique. La Plateforme s’est adressée à l’ensemble des partis politiques démocratiques de Belgique pour leur demander de soutenir cette proposition de résolution, visant à faire toute la lumière sur ce financement et ses implications budgétaires à court et long terme.

Les députés signataires de cette proposition de résolution s’exprimeront sur ce sujet, après une présentation des enjeux par la Plateforme.

Texte de la proposition de résolution, dossier de presse et boissons sur place.

Contact : Jean-Baptiste Godinot : 0488 200 175 – jbgodinot k rassemblement-r.be

PDF - 375.4 ko
Invitation Prison Gate 1 .pdf

Suivre la vie du site Articles | Suivre la vie du site breves | Contacts | Confidentialité